Un feu intelligent qui donne la priorité aux piétons

6 avril 2018
5 Views

La ville de Metz expérimente un feu tricolore tenant compte des piétons qui traversent. Une caméra thermique permet au dispositif de repérer les piétons qui attendent pour traverser, de les compter et d’ajuster la durée de passage pour qu’ils n’attendent pas trop longtemps.

Le système allume ainsi le « bonhomme vert » sur une durée variable en fonction du nombre de piétons présents, de quelques secondes à près d’une minute pour un groupe d’enfants attendant aux abords du passage.

Le dispositif, en phase d’expérimentation, a d’ailleurs été installé à proximité d’un collège. Un investissement d’environ 30.000 euros pour chaque carrefour, en partie financé par le ministère de l’Intérieur qui profite de ce test pour envisager un déploiement national.

Si ce dispositif facilite le quotidien des piétons, il soulève toutefois certaines interrogations. Le rôle principal d’un feu tricolore est de réguler le flux de véhicules afin de fluidifier le trafic, or c’est ici le flux de piétons qui se retrouve au cœur des attentes, prenant le principe à contre-pied. D’un autre côté, cela évitera peut-être aux nombreux piétons de traverser régulièrement de façon impromptue en dehors des passages et en dehors des feux, générant un risque pour eux et les autres.

Entre les restrictions de circulations et ces nouveaux dispositifs, c’est clair, l’avenir de la mobilité urbaine n’est pas celui du véhicule particulier.

Leave A Comment